Exposition temporaire en cours

Images à toucher

Du 9 novembre 2017 au 28 janvier 2018

IMAGES À TOUCHER

Le projet naît de l’inquiétude de transcender l’image classique et de pouvoir m’adresser aux personnes qui ont une limitation visuelle partielle ou totale, en générant, pour cela, une nouvelle façon de regarder et de toucher une photographie, une nouvelle forme d’approche de l’image les mains en avant. Cette seule action est, tout à la fois, nouvelle et transgressive pour tous les publics.

Et, avec une longueur d’avance, se situe Didú, la technique utilisée. Les photographies noir et blanc grand format sont imprimées sur une plaque de Dibond avec des encres UV qui, en séchant, se transforment en des polymères plastiques. C’est ce qui permet de toucher l’image. De la regarder avec les doigts. Une technique devenue possible grâce au travail conjoint de recherche réalisé par l’entreprise Estudios Durero.

Il s’agit d’un projet à la fois de créativité et de dépassement. C’est un rêve devenu réalité, puisque, pour la première fois, la photographie est prise pour être palpée et sentie avec un sens de plus, le toucher (il est interdit de ne pas toucher).

L’image prend forme et cette forme facilite, devant une photographie, la conversation entre malvoyants, non-voyants et voyants ; entre ceux qui ont une bonne vue et ceux qui, comme nous, n’avons qu’un reste visuel. Images pour tous.

C’est un projet qui facilite et ouvre des espaces de rencontre en vue de la normalisation et qui permet l’interpellation entre les personnes et l’œuvre.

« Images à toucher » est, en même temps, un jeu de mots. Un double sens entre les musiciens en train de jouer et le spectateur qui les touche.

www.imagenesparatocar.com

Juan Torre