Exposition temporaire en cours

Gaston-Louis ROUX et l’avant-garde

Du 8 juin au 29 octobre 2017

Gaston-Louis Roux (Provins, 1904 – Paris, 1988)
De 1927 à 1956, durant presque 30 ans, Roux fit partie avec Picasso, Gris, Braque, Léger, Laurens, Togores, Masson et Manolo Hugué, du groupe d’artistes de Kahnweiler, le marchand le plus célèbre du XXe siècle et grand promoteur du mouvement cubiste et de l’art d’avant-garde.
En 1929, alors qu’il est âgé de 25 ans, la Galerie Simon organise sa première exposition individuelle.
Il participa à de nombreuses expositions internationales avec le groupe des surréalistes. Ses peintures, qui surprennent par leurs couleurs et par la fermeté et la vigueur des compositions, combinent formes géométriques et biomorphiques et créent un surréalisme très proche d’artistes comme Pablo Picasso, André Masson et Max Ernst. Il participa également
à de nombreuses publications comme, par exemple, à la deuxième couverture de la revue Minotaure.
Membre de la Mission Dakar-Djibouti, les réflexions de Leiris et son observation des peintures d’Éthiopie le poussent, à son
retour à Paris, à abandonner l’abstraction. En 1956 il cesse d’exposer avec Kahnweiler ; ses peintures réalistes, de grande qualité, n’intéressant plus le marchand.
Il entretint des relations d’amitié avec Alberto Giacometti, Michel Leiris, André Masson et Roger Vitrac, qui écrivit très souvent sur Roux et son oeuvre.
Les oeuvres de la première période, propriété de Kahnweiler, furent gardées à Paris, stockées dans un entrepôt, sans jamais être exposées. En décembre 2001, après 50 ans, elles revirent le jour à l’occasion d’une exposition organisée à la Galerie Joan Gaspar de Barcelone, qui sera suivie par de nombreuses autres aussi bien à Barcelone qu’à Madrid.
L’exposition « Gaston-Louis Roux et l’avant-garde » que présente le Musée du Tabac, est une promenade à travers 40 oeuvres de cet artiste oublié qui nous offre l’opportunité de découvrir les périodes des avant-gardes artistiques du XXe siècle.

*********************************************************************************************

Moda. Fotografies Ricard Lobo (del 20 de juliol al 24 de setembre del 2017)

L’objectiu de MODA és mostrar els diferents estats del procés de preparació i exhibició de la creativitat dels diversos professionals, la feina dels quals estructura un món tan complex, apassionant i atractiu com és el del disseny del vestit i dels complements; i l’acurat i delicat, i molt sovint radical tractament dels elements del cos humà, a través dels que activem les sensibilitats dels sentits. És un procés on el “tempo” és fugaç. Les escenes tenen una vida efímera: és qüestió de segons per captar la imatge volguda que configuri, entre les moltes que es van succeint, la pròpia visió de la bellesa en l’univers configurat per les expressions, les formes, els colors, les llums i els moviments, i parar-ho en el temps de la captació de la fotografia. La imatge ha de provocar les pròpies sensacions a cada un dels observadors, alhora que els convidi a l’imaginari de la imatge absent i als instants anteriors i posteriors de la seva plasmació, retornant-l’hi el seu moviment.